Menu
Open menu
Open menu

climatiqueGAYA

(Global Alternatives for Young Actors)

Devenir le premier continent climatiquement neutre au monde d’ici à 2050 est le plus grand défi et la plus grande chance de notre temps. La Commission européenne a présenté à cette fin le pacte vert pour l’Europe, un ensemble de mesures extrêmement ambitieuses qui devrait permettre aux citoyens et aux entreprises de l’UE de profiter d’une transition écologique durable

 

 

Nos modes de vie et de consommation et en amont une exploitation disproportionnée de nos ressources et de nos matières premières amènent l'humanité dans une impasse. Nous ponctionnons chaque année 1,75 planète Terre en termes de ressources naturelles, l'humanité vit « à crédit » en épuisant des stocks planétaires limités (le jour du dépassement en 2019 : le 29 juillet.)

D'autre part, l'extension de l'espace de vie humain nous conduise à un effondrement de la biodiversité, nuisible pour la vie en général.

De plus l'épuisement des sols et les pollutions diverses détériorent notre cadre de vie et celui de l'ensemble du vivant.

En tant qu'adultes et d'éducateurs, nous pensons qu'il est temps de réagir et d'opérer une transition écologique de nos sociétés car, de par le monde, les manifestations du dérèglement sont déjà bien présentes dans nos vies (sécheresses, inondations, canicules, feux, montées des eaux...).

Souvent, les jeunes qui pensent que l’avenir est bloqué, que le dialogue avec les générations adultes est impossible, que l’expression de leurs problèmes et de leurs propositions se heurte à la surdité, parfois au mépris des adultes, alors le projet va tenter de leur signifier au contraire que l’avenir leur appartient, que l’écoute et la transmission de la part des adultes est au rendez-vous, s’ils se donnent les moyens d’être une force de propositions et d’actions pour la terre.

Le projet GAYA prévoit de créer un réseau d’écoles aussi bien de l’union Européenne qu’hors UE, les élèves qui composeront ce partenariat de 12 écoles au moins, doivent s’investir dans la préservation de la planète et dans la lutte contre le dérèglement climatique, non pas simplement comme élèves, mais en tant que citoyens du monde (car nous sommes tous concernés, quelle que soit notre nationalité). Les jeunes citoyens de GAYA constitueront ainsi un « Parlement des Jeunes du monde » (ou au moins l’embryon). Dans ce sens, une élection des représentants de chaque école sera organisée suivant un processus démocratique à définir par eux… Nous allons mettre nos étudiants au travail de recherche de solutions concrètes axé sur 5 axes : logement, transport, alimentation… En impliquant des écoles en dehors de l’UE qui sont déjà impactés par ces changements, la réflexion se transposera vers le monde.

Ce projet sera donc un parcours de citoyenneté active pour les jeunes du projet GAYA, ils seront amenés à approfondir les aspects de la citoyenneté européenne, pour ensuite aborder des éléments de citoyenneté mondiale, en lien avec l’Organisation de Nations Unies (qui sera destinataire des résultats du projet).

Les résultats attendus sont la création d’une WebTV contenant des clips-vidéos et podcast réalisés durant les 2 années de projet ainsi que la mise en place d’un parlement de jeunes étudiants permettant de responsabiliser les lycéens et de pérenniser notre projet à long terme.

Ainsi, les attributs d’un état mondial seront créés par les jeunes citoyens de GAYA : drapeau, hymne, Logo, devise, organisation et gestion démocratique. Certes, cet état de GAYA n’aura qu’une existence factice, mais aussi une portée hautement symbolique pour signifier que tous les humains doivent s’investir pour préserver notre belle planète, pour le temps présent et pour les générations futures.

Pour conclure sur une citation, celle de Nicholas Sheakespeare, dans son roman « la vision d’Elena Silves (1989): « ils ont échoué, car ils n’ont pas commencé par le rêve ». Dans ce sens-là le projet GAYA a toutes les chances de réussir….

Il est temps de se mettre en chemin pour l’avenir des générations futures… !

5Les partenaires du projet :

 

La carte des partenaires du projet GAYA 

 

8Les résultats concrets envisagés :

Création d'un Parlement mondial des jeunes lycéens. Une session de ce parlement se tiendra à chaque meeting.

Les résultats et réflexions de cette assemblée seront transmis aux acteurs et décideurs nationaux et internationaux.

Création d'un WebTV (site internet) alimenté par les travaux des élèves du partenariat (vidéo-clips, podcasts, reportages).

Mise en place d'un espace numérique d'échanges virtuels (Minecraft, vision 3D)

Création d'une charte des jeunes générations pour un monde durable

4Les moyens

Les leviers qui vont permettre la création d'une assemblée européenne et mondiale des jeunes pour promouvoir la transition écologique de nos sociétés et lutter contre le réchauffement climatique :

Chaque partenaire Erasmus + du partenariat va se jumeler avec une école dans un pays hors Union européenne et pays associés.

 

 

 

Intégration des partenaires jumelés hors Union européenne dans le Twinspace du projet eTwinning la Terre Erasmus .

 

 

 

Mise en place d'un processus électoral pour élire les représentants de chaque école qui vont siéger dans cette assemblée.

 

 

 

Mise en commun des situations propres à chaque pays du partenariat (UE et hors-UE).

Mise en oeuvre d'un programme de recherches sur les thèmes suivants : Se nourrir-Se loger-Travailler-Se déplacer-Consommer. Tous les élèves des écoles du partenariat devront passer au crible ces différents aspects des activités humaines, émettre un jugement sur leur compatibilité avec les exigences du développement durable et émettre des propositions pour aller dans le sens d'une transition écologique. Ces propositions seront débattues lors des sessions de l'assemblée mondiale des jeunes. La synthèse des réflexions de cette assemblée sera transmise aux acteurs du développement durable et aux décideurs du monde (états, ONG, organisations supranationales, public en général via la WebTV).

Les moyens de la mise en place d'un site internet et création d'une WebTV

  • Abonnement auprès d'un hébergeur de site internet et achat d'un nom de domaine.
  • Les élèves et les écoles du partenariat produiront des vidéo-clips ou des podcasts pour présenter leur école, leurrégion, leur pays.
  • Chaque école du partenariat UE et hors UE produira des clips vidéo et podcasts pour rendre compte des effets du réchauffement climatique, de la pollution, de la déforestation, de la montée des eaux, etc. dans leur région.
  • Chaque école du partenariat UE et hors-UE produira des clips vidéo ou podcasts pour disséminer, médiatiser ses actions sur le terrain et ses propositions d'améliorations sociétales, économiques pour satisfaire aux exigences du développent durable.

Les moyens de la mise en oeuvre d'un espace numérique d'échange entre les partenaires UE et hors UE :

  • suivant les infrastructures et équipements internet propres à chaque école du partenariat, un espace d'échangesnumériques virtuel, mais en temps réel, sera mis en place pour permettre les rencontres de travail et les échangesen dehors des meetings (pour faire avancer la réflexion et assurer la continuité du travail)
  • Création d'une charte mondiale des jeunes pour la transition écologique et la lutte contre le réchauffementclimatique qui reprendra les constats et les propositions établis tout au long du projet pour préserver notre environnement et notre planète. Cette charte sera adressée aux acteurs du développement durable au niveaunational et international et aux décideurs des pays du monde et des organisations supranationales (Union européenne, ONU...)

9La communication :

  • La plateforme etwinning (Twinspace « la Terre Eramus »)
  • Une page Facebook par partenaire et une page Facebook pour l'ensemble du partenariat.
  • Selon les compétences des étudiants et de leurs avis, nous serons peut-être amenés à utiliser d’autres médias ou réseaux sociaux (Twitter, Instagram, etc.)
  • Un site WebTV qui regroupera tous les clips vidéos et podcasts créés par les élèves pour diffuser leurs messages de promotion en faveur de la transition écologique, ou des supports médiatiques d'alerte en lien avec des situations locales ou globales qui portent atteinte à l'environnement ou à la biodiversité.

 

2Les meetings

Ils seront au nombre de 6 sur la durée du projet (2 ans et trois mois)

Chaque rencontre aura un thème défini. Nous avons un canevas pour les activités transnationales d'apprentissage, d'enseignement et de formation.

Le partenaire accueillant rédigera un planning prévisionnel qu'il soumettra au coordinateur avant la diffusion aux autres particiants. A la fin de chaque rencontre une réunion de préparation aux niveaux des activités inter-meeting et en meeting.

Voici le planning "habituel" pour chaque rencontre:

  • Introduction, icebreaking. (puisque à chaque fois ce sera des élèves différents)
  • Organisation d'une conférence sur le développement durable et le réchauffement climatique
  • Organisation d'un stage de 2 ou 3 jours pour les élèves (ex : vivre en pleine forêt ; vivre dans une structure autonome en énergie et en ressources en général ; stage de découverte dans une structure en relation avec la biodiversité ; stage construire sa cabane avec des matériaux de récupération etc....)
  • Rencontre avec les étudiants.
  • Visites de la région, natures ou culturelles afin de découvrir l’autre et son environnement permettant de comprendre les problématiques spécifiques de chacun.
  • Réalisation d’un travelbook (version papier et/ou électronique) qui serait transmis de meeting en meeting

- lors de chaque rencontre une petite formation à l'utilisation d'etwinning sera proposée ainsi que des moments d'enseignements par les paires afin que élèves comme enseignants se trouvent à l'aise avec l'outil et puissent, suivant leurs autorisations, utiliser cette plateforme

  • A partir du meeting 3 : Création d’un black Council : Scénarisation d’un effondrement planétaire, envoi de perturbations aux élèves du partenariat et réflexions sur des solutions pour un monde durable en groupes nationaux avec l’aide du partenaire Hors EU (avant le meeting) et discussion sur les réponses abordées en groupe international

Tableau récapitulatif des six meetings du partenariat :

 

Ville/pays

Thème du meeting

Période envisagée du meeting

C1

Comines Belgique

Logement (logement et habitat)

11-2020

C2

Forssan

yhteislyseo( Finlande)

Transport (aménagement et transport)

01-2021

C3

IIS Leonardo Da Vinci(Italie)

Alimentation(alimentation et

agriculture)

03-2021

C4

Valmiera State

Gymnasium(Lettonie)

Travailler et produire (emploi

et industrie)

09-2021

C5

Lycee professionnel Rene

COUZINET(France)

Consommer

(modes de vie et consommation)

01-2022

C6

Lycée de Taravao(Polynésie France)

Synthèse générale

05-2022