Menu
Open menu
Open menu

1

Erasmus+ est le programme de l’UE dans les domaines de l’éducation, de la formation, de la jeunesse et du sport pour la période 2014-2020[1].

 

 

 

2

L’éducation, la formation, la jeunesse et le sport peuvent jouer un rôle primordial pour faire face aux changements socio-économiques, qui constituent les principaux défis auxquels l’Europe sera confrontée jusqu’à la fin de la décennie, et pour soutenir la mise en œuvre du programme politique européen en faveur de la croissance, de l’emploi, de l’équité et de l’inclusion sociale.

3

 

La lutte contre la hausse du taux de chômage, en particulier parmi les jeunes, est devenue l’une des tâches les plus urgentes pour les gouvernements européens. Trop nombreux sont les jeunes qui abandonnent l’école prématurément et qui courent ainsi un risque accru de se trouver sans emploi et d’être socialement marginalisés.

 

4L'éducation et la participation des jeunes sont cruciales pour prévenir une radicalisation car elles mettent en avant des valeurs européennes communes, favorisent l'intégration sociale, renforcent la compréhension entre cultures différentes et font naître un sentiment d'appartenance à une communauté. Les technologies changent la manière dont la société fonctionne et il est nécessaire de veiller à les exploiter au mieux. Les entreprises européennes doivent gagner en compétitivité grâce aux talents et à l’innovation.

 

 

Un autre défi consiste à développer le capital social chez les jeunes, l’autonomie de ces derniers et leur capacité à participer activement à la société, conformément aux dispositions du traité de Lisbonne qui visent à « favoriser la participation des jeunes à la vie démocratique de l’Europe ».

 

 

Cette problématique peut aussi être traitée par l’intermédiaire d’activités d’apprentissage non formel, qui visent à renforcer les qualifications et les compétences des jeunes, ainsi que leur citoyenneté active.

5

 

 

Le programme Erasmus+ est destiné à soutenir les efforts déployés par les pays participant au programme pour utiliser efficacement le potentiel de talents et d'atouts sociaux de l’Europe dans une perspective d’apprentissage tout au long de la vie, en rapprochant les soutiens accordés à l’apprentissage formel, non formel et informel dans tous les secteurs de l’éducation, de la formation et de la jeunesse.

 

6

 


Notre école participe activement principalement dans la partie EFP. (Erasmus+ Pour l'Enseignement et la Formation Professionels

Ce programme répond aux objectifs de croissance, d’emploi et de cohésion sociale de la stratégie Europe 2020 et vise à améliorer la qualité de l’offre de formation du secteur. 

Les projets de mobilité  s’adressent aux  apprenants, enseignants ainsi qu’à l'ensemble des personnels des organismes actifs dans le secteur de l’EFP. Les  compétences professionnelles, linguistiques et interculturelles acquises en mobilité dans un des pays participants au Programme contribuent à une meilleure insertion socioprofessionnelle des apprenants et au processus de formation continuée du personnel. Ces projets permettent également un renforcement de la coopération entre les organismes de formation et les entreprises.

Les organismes EFP faisant preuve d’une stratégie d’internationalisation de qualité peuvent poser leur candidature à la Charte Erasmus+ de l’enseignement et la formation professionnels . La Charte représente une accréditation de qualité pour les organismes qui la détiennent. Les organismes accrédités peuvent répondre aux appels à propositions Erasmus+ par le biais de candidatures  simplifiées jusqu’à la fin du Programme.

8Les partenariats stratégiques permettent la coopération entre organismes actifs dans le domaine de l’éducation et de la formation, dont l’enseignement et la formation professionnels. Ces projets peuvent également inclure des partenaires tels que des entreprises, autorités publiques ou organisations de la société civile (asbl, ONG, partenaires sociaux, etc.). L’objectif est de coopérer au niveau européen afin d’échanger des bonnes pratiques ou de concevoir, de transférer et/ou d’implémenter des pratiques innovantes. Ces projets doivent mener à une amélioration des formations, à un apprentissage de qualité et à une modernisation des institutions.

Gérés par l’Agence exécutive, les projets d’alliances sectorielles  visent à améliorer la compétitivité et l'employabilité, en créant des liens étroits entre l'enseignement et la formation et le monde du travail.

Enfin, le programme Erasmus+ soutient l’utilisation et le développement d’outils de transparence et de reconnaissance des compétences acquises, en particulier le dispositif Europass et le système européen de crédits d’apprentissage pour l’enseignement et la formation professionnels (ECVET).

 

9 

  

 

 

 

 


[1] RÈGLEMENT (UE) n° 1288/2013 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 11 décembre 2013 établissant « Erasmus + » : le programme de l’Union pour l’éducation, la formation, la jeunesse et le sport (http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2013:347:0050:0073:FR:PDF)